Je te dis PAT? tu penses….?

Tu ne penses pas alimentaire en tout cas, tu penses à Pat, Patoche, ta voisine de palier dont le chat vient souvent gratter ton paillasson.^^

Vous avez dis PAT

Allez! C’est reparti pour un atelier Artisans du changement avec Nolwenn et Pascale de TGS consultants.
Nous avons accueilli des membres de Nantes métropole, mais aussi tous les acteurs de l’alimentation, association, coach en santé, entreprise agro alimentaire, coopératives, fermes, épiceries… dans le cadre du PAT… euh c’est quoi ça ?? Oui moi aussi je n’en n’avais aucune idée mais c’est le Projet Alimentaire Territorial. Il s’articule autour de 8 engagements qui eux-mêmes découlaient d’actions et sous actions.

Des ponts à construire

Objectif de la matinée ? Créer des ponts entre les 650 structures du territoire pour les amener à imaginer le non gaspillage des collectivités et cantines par exemple, l’éducation à l’alimentation pour privilégier des circuits courts ou du local, imaginer une gouvernance nouvelle pour ce projet afin que ce ne soit pas piloté par Nantes Métropole mais bien par les citoyens engagés dans ce projet, éduquer les citoyens à rendre l’alimentation accessible … Bref, les thèmes sont aussi vastes que l’Océan Atlantique! Ce n’est pas un petit projet, qui doit être pris dans sa globalité et le long terme que cela va demander.

L’avenir de l’alimentaire sur le Territoire

Rien de mieux qu’un ice breaker pour commencer ! 650 structures différentes sur le territoire donc de quoi faire connaissance en se connectant aux autres. Pour ça, “va voir un maximum de personnes en peu de temps et retrouve le plus de points communs possible”.
Et après ? Un thème par groupe pour réfléchir ensemble à des indicateurs de réussite à mettre en place. Pour concrétiser cela, la possibilité de s’inscrire a des dates pour échanger à long terme et mettre en place des actions. Le but étant de rendre ces structures actrices de leurs actions et que le projet ne soit pas porté par Nantes Métropole comme étant un projet imposé. Il s’agit de faire des groupe de travail, qui proposeront des actions en autonomie et les soumettront en juin au reste des structures pour savoir par quel étape commencer et quelle action à prioriser.

Un sujet au début pas facile à cerner pour moi mais qui a suscité une grande implication des participants. Encore une expérience à voir en co-construction avec des artisans du changement.

#Lachroniquedelastagiaire