Au couvent des Jacobins

Intervention Artisans du Changement pour URSSAF 35

Allezzzzzz, on passe la barre des 750 participants!! Une intervention des Artisans du Changement au Couvent des Jacobins, en action pour les 740 collaborateurs de l’URSSAF Bretagne qui intègre les ex RSI dans leur organisation dans un chouette lieu qui claque.

Les Artisans se complètent

Et ça, on peut le dire, ce lieu est superbe. Immense, un équilibre entre le contemporain d’une cité des congrès et la tradition d’un bâtiment qui a traversé les âges, notamment un superbe cloître. Le Gang des polissons Francois Badénès et Sophie Pellois, Claire-Marie Allard, Carole Siret et moi même, Sacha Lopez et Manon, Boban Nikolic, Damien Mourguye, Anne-Laure Chauvet et CélineLemarié et Cyril Maitre étions donc là pour proposer une sorte de mini Fabrique, dans le but de donner à voir ce qui se fait comme nouvelles méthodes, outils, postures…

De notre côté avec Carole, notre but était de proposer le jeu du CityLab suivi que quelques clés issues du Dépasse toi bien pour ouvrir les esprits sur les moyens de collaborer, travailler en mode projet alors qu’il y a de la diversité et un énorme bouleversement dans leur écosystème. En effet, les 740 collaborateurs étaient constitués de 500 personnes de l’URSSAF qui accueillaient 240 ex RSI, ce n’est pas rien. Ce n’est pas juste l’intégration de Jean Michel, cadre de 52 ans, qui avaient ses habitudes dans son ancienne boîte, c’est clairement un énorme changement pour les 2 structures qui fusionnent.

Le temps de la médiation du CityLab permet de libérer la parole sur ce que les collaborateurs ont détecté dans le jeu, et les comportements observés. A partir de ces retours là, on dit de quoi parle ce jeu, la pédagogie derrière et les jeux du Dépasse toi bien sont venus reforcer ce temps de parole. En proposant au groupe de mettre en application les clés données lors de notre médiation, pour jouer différemment, en coopération notamment, ils intègrent de nouvelles postures.

#chouettelieu#Lescopainscestlavie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *